L’utilisation de la cigarette électronique dans les bonnes conditions exige quelques paramétrages. Ceux-ci permettent de profiter pleinement des avantages que présente la vapoteuse. Afin de faire un bon réglage, vous devez connaître le type de e-liquide de votre cigarette électronique et quelques astuces d’utilisation des résistances en fonction du réglage du sweet. Voici l'essentiel à savoir sur la configuration de votre outil de vapotage.

Prendre connaissance des composants de votre e-cigarette avant de les paramétrer.

Avec la protection accrue de nouveaux modèles de cigarettes électroniques, le remplissage leur réservoir peut causer des dégâts au niveau d’autres composants. En effet, lorsque le paramétrage de la box de e-cigarette est mal fait, les accus peuvent connaître des dégazages. Pour éviter que cela survienne, il faut contrôler la box et savoir comment charger l’e-liquide. En règle générale, il faut procéder au contrôle de tous les matériels qui permettent d’assembler la cigarette électronique.

connaître la puissance de la résistance et savoir l’utiliser pour une bonne configuration

Il existe deux sortes de résistances que vous pouvez trouver sur les cigarettes électroniques. Il y a les résistances Mesh et les résistances Kanthal.

Les résistances kanthal sont des résistances classiques. Leur valeur et leur intervalle de réglage se trouvent directement sur la box de la majorité des vapoteuses. Il faut noter qu’elles sont plus prisées des vapoteurs à cause de leur puissance variable. En effet, vous pouvez utiliser cette résistance pour divers paramétrages. Elles conviennent à la plupart des cigarettes électroniques. Par ailleurs, elles permettent à l’e-liquide de se vaporiser dans les meilleures conditions pour donner une bonne saveur. Ce qui en définitive garantit une meilleure qualité de vape.

Quant à la résistance Mesh, sa valeur est affichée en dessous de la box. Elle est affichée avec l’intervalle du réglage de la puissance. La spécificité de cette résistance réside dans sa longue durée d’utilisation comparativement à la résistance kanthal. En plus, sa capacité de production de vapeur est d’une excellente qualité. Les e-cigarettes qui réclament une plus grande puissance pour être utilisées, sont compatibles avec la résistance Mesh.

Par ailleurs, la qualité et l’état de la résistance sont des éléments principaux qui permettent un bon paramétrage d’une vapoteuse.

L’utilisation du sweet Spot pour un paramétrage idéal

Avec certaines résistances, vous ne lirez la valeur de la résistance ni sur la paroi de la box ni sur la résistance elle-même. Dans un tel cas, il faut se référer à l’écran de la box. Il s’agit ici de la cigarette électronique qui dispose du sweet spot. Une fois que l’écran vous a informé de la valeur de la résistance, vous pouvez choisir avec le sweet spot une puissance donnée sur la plage. L’objectif d’utilisation de sweet spot est de permettre au vapoteur de choisir une puissance de vape en fonction d’une résistance donnée.

Pour retrouver le bon niveau de son vapotage, il faut adopter une procédure d’évolution progressive de la puissance. En effet, il faut partir d’une puissance de vape inférieure vers celle supérieure en utilisant le sweet sopt. Dans la progression de la puissance, essayez d'expérimenter le goût de la saveur de votre e-liquide jusqu’à atteindre le seuil qui vous convient réellement. Il est formellement interdit de dépasser la limite supérieure indiquée pour la vapoteuse. Cette recommandation de limite vaut aussi pour le voltage, c’est-à-dire ne pas dépasser les limites indiquées. Pour cette technique, le voltage doit être maintenu dans l’intervalle situé entre 3.6 et 4V.

Ces mesures sont importantes pour permettre une bonne expérience de vapotage. Lorsque la puissance choisie est en deçà de la borne inférieure de la plage de puissance, le volume de e-liquide qui descend sur la résistance peut être élevé comparativement à l’e-liquide vaporisé par le vapoteur. Une telle situation est significative d’une mauvaise configuration.

Dans le cas où l’utilisateur fait un paramétrage au-dessus de la plage de puissance, le volume de e-liquide est très moins élevé par rapport à celui qui devrait être vaporisé. Ce genre de mauvais paramétrage détruit la résistance.

Le paramétrage d’une vapoteuse en prenant en compte l’atomiseur et l’e-liquide

Pour être professionnel, il faut choisir son e-liquide avant toute configuration. Le e-iquide doit être choisi en fonction de la cigarette électronique. Le type de clearomieur permet de bien faire le choix de liquide. Les atomiseurs de caractéristiques de type MTL utilisent le e-liquide dosé en PG plutôt qu’en VG. Les clearomiseurs de type Subohm utilisent l’e-liquide concentré en VG plutôt qu’en PG. Par ailleurs, la connaissance de la valeur de la résistance facilite la configuration. Pour des résistances moins de 1 ohm, il faut un e-liquide concentré en VG. Dans le cas où la résistance dépasse 1 ohm, l’e-liquide doit être dosé en PG pour un bon vapotage.