Dans le clearomiseur, la résistance que vous avez choisie d’y introduire joue un rôle prépondérant dans l’agissement de votre cigarette électronique. Hormis le fait que ça soit la source qui permet de chauffer l’e-liquide, elle représente également le point moteur de transformation de celui-ci en vapeur bien dense tout en appréciant la saveur des arômes choisis. Cependant, à un moment donné de la vape, il arrive, et il est même courant, d’avoir de mauvaises surprises et on n’apprécie plus notre moment seul à seul avec l’e-cigarette. Il s’avère que le bon fonctionnement de la résistance est la clé pour ne pas avoir affaire à ce genre de situation. Donc, il est très important de savoir quand changer la résistance, mais aussi comment le faire !

Résistance d’e-cigarette : comment ça marche ?

Pour comprendre son fonctionnement, il est primordial de savoir qu’elle est constituée de deux compartiments importants :

  • Un fil résistif qui peut être fabriqué en acier inoxydable ou en nichrome pour un meilleur contrôle de la température ;
  • Une mèche en fibre, qui peut être de la fibre de coton, de silice, etc.

Même si les résistances existent sous de multiples formes, le principe reste tout de même fondamental et ne varie pas. En premier lieu, la mèche est entourée par un ou plusieurs fils résistifs résultant d’une forme spirale. Puis, l’e-liquide qui se trouve dans la cartouche sera absorbé et entraîné par la mèche au contact du fil. Ce dernier, soumis à la chauffe grâce à la batterie avec laquelle il est en contact, entraînera la montée de la fumée à travers la longueur de la cigarette électronique jusqu’à votre bouche.

Vous pouvez définir la résistance, dans ce processus, comme étant l’organe principal de votre e-cigarette. Car sans elle, aucune fumée ne pourra être créée. Ainsi, vous l’aurez compris, elle joue un rôle clé en fonction de son format proposé par le fabricant. Elle modifie donc le ressenti lorsqu’on vapote, induit un volume de vapeur important, intensifie la saveur, donne lieu à des vapes froides ou chaudes, etc. Toutes ces divergences sont faites par la résistance !

Comment savoir quand changer la résistance d’une e-cigarette ?

Vous saurez quand changer votre résistance au moment même où vous vapotez. Oui, ce n’est qu’à ce moment-là que vous le saurez. La résistance a une durée de vie limitée et ceci n’est guère en fonction du type de celle-ci. Comme cité en haut, le fonctionnement de la résistance d’une e-cigarette résulte en combinant le travail de deux éléments clés : le fil résistif et la mèche. Ces deux derniers prendront de l’âge au fur et à mesure qu’ils sont utilisés.

L’e-liquide, à force d’être chauffé, présentera des encrassements limitant ainsi la qualité de la vape soit en termes de densité de vapeur, soit en termes de production de saveurs. Dans la même lancée, il ne faut surtout pas négliger le rôle du coton qui, quant à lui, dispose d’une durée de vie importante. Et ceci se traduit par exemple si vous vapotez un e-liquide d’un arôme aux fruits rouges et que juste après vous le substituez par un autre à l’arôme de vanille, ce dernier sera parasité par la saveur du e-liquide précédent.

Il existe des cas où il est possible d’avoir un réservoir vide qu’il vous sera tout de même possible de vapoter. Dans ces circonstances, remplissez le tank avec un e-liquide et quand vous aurez un goût carbonisé, il faudrait sérieusement changer votre résistance.

Enfin, dans le pire des cas, c’est lorsque la mèche est trop sollicitée, celle-ci se verra fatiguée et se rétractera en n’absorbant plus de liquide et là, dites bonjour aux fuites. En résumé, pour répondre à la question de comment savoir quand changer la résistance de votre e-cigarette, c’est lorsque :

  • Vous ressentez un changement de goût de votre e-liquide ;
  • Vous ressentez un goût de brûlé ;
  • Changement brutal de la valeur des résistances ;
  • Le clearomiseur fuit d’une manière inexpliquée.

Comment changer la résistance de l’e-cigarette ?

Après que vous ayez détecté le moment de changer votre résistance, maintenant, parlons de comment la changer. Pour débuter, il vous faudrait accéder à l’emplacement de la résistance, et selon les types, la méthode peut différer. En général, les fabricants utilisent le même principe de localisation de résistance. En premier lieu, il faudra ouvrir la base du clearomiseur afin d’accéder à la mèche. Il faudrait savoir que lors de ce processus, le fait que le réservoir soit plein ou pas ne gène en rien du tout la procédure. A titre préventif, mettez à côté de vous un bout de papier pour essuyer en cas de déversement. Puis, retirez la résistance usagée tout en profitant de cette occasion pour nettoyer la base.

À ce moment-là, déposez la nouvelle résistance et n’oubliez pas de l’imbiber, remettez en état le clearomiseur et enfin, remplissez le réservoir. Et le tour est joué. Néanmoins, la placer n’est pas suffisant, car il faudrait patienter un petit moment et penser à l’amorcer. Quand on part du principe fonctionnel de cette résistance, l’e-liquide sera absorbé par la mèche. Donc, il faudra que vous vous assuriez de la constante absorption et saturation de celui-ci par cette fibre. Sinon, attendez-vous à ce qu’elle se dégrade au contact du fil chauffé d’où l’obtention de goût de brulé lors de votre vape. Afin d’éviter ce tracas, il est recommandé d’imbiber avec quelques gouttes du e-liquide votre mèche avant la mise en place de la nouvelle résistance.

En deuxième lieu, tâchez de laisser reposer votre résistance environ quelques minutes pour que la mèche soit suffisamment saturée en e-liquide. Si, toutefois, vous êtes impatient, pensez à pipeter à maintes reprises par l’embout drip tip sans activation de votre cigarette électronique, ainsi, vous forcerez le passage du liquide dans la résistance en un laps de temps réduit.

En dernier lieu, pour un travail bien fait, vous pourrez procéder par étapes, et ce, en commençant par vapoter à de faibles puissances, puis augmenter progressivement celle-ci en Watt jusqu’à obtenir un rendu optimal, le meilleur que vous puissiez avoir avec votre atomiseur.